17.05
2010

Nettoyage de printemps, ou la purge anti-monopoles...

J'avais dit que j'en parlerais plus en profondeur, voici des détails sur mon nettoyage de printemps. Je me concentrerais volontairement sur les services de trois grosses sociétés : Apple, Facebook et Google.
Je ne vais pas vous faire l'un de ces nombreux articles du moments sur pourquoi ces trois larrons commencent à devenir de véritables plaies, pour cela je vous invite à me suivre sur Twitter, vous en trouverez beaucoup dans ma veille. Ici, on va davantage s'intéresser au comment qu'au pourquoi. Comment les éviter, donc, mais aussi par quoi les remplacer, en cas de besoin. Je ne ferais pas non plus un article particulièrement exhaustif, mais je m'attarderais sur les services que j'utilise, puisqu'on est quand-même dans le cadre de mon nettoyage de printemps...
Mais assez tergiversé, allons-y !

Le cas Apple

Ce sont des produits/services d'Apple que j'utilise le plus : j'ai un Mac, sous OS X.5, avec iWork ; je possède un iPhone, certes jailbroken ; et mon mail, mes contacts, mes calendriers sont chez MobileMe, qui synchronise toutes mes données entre mon Mac et mon iPhone et géolocalise mon iPhone en cas de perte/vol (ça s'est déjà avéré utile, si si).

Mon Mac est un bon ordinateur, et ça n'est pas un véritable soucis, dans le sens où il n'envoie aucune information chez Apple et qu'il ne m'empêche pas la maîtrise de mes données. C'est davantage le cas d'OS X. Le problème, c'est que pas mal de données y sont stockées, et que je ne voudrais pas les effacer au profit d'une distribution GNU/Linux. J'ai donc commencé à me renseigner, j'ai choisi ma distrib' (Arch Linux, qui me semble être à même de s'adapter à tous mes besoins sans pour autant m'en imposer d'autres), et je vais, dès que j'aurais économisé un peu, m'acheter un nouveau disque dur, qui me servira un premier temps à abriter un dual boot, puis une fois la migration effectuée, à abriter mes données en me laissant un peu plus de marge de manoeuvre que mon actuel 320Go. C'est donc en suspend, mais loin d'être abandonné (d'ailleurs, plus le temps passe, et plus je suis décidé).
Quant au prochain ordinateur que j'achèterais, bien que ce ne soit pas à l'ordre du jour, il y a de fortes chances pour qu'il y en aie deux : un PC ultra-portable, et un autre PC, mais monté moi-même.

Pour mon iPhone, c'est plus ou moins le même problème : c'est du matériel, et du coup ça a un coût. Bien sûr, je le laisserais jailbroken, pourvu qu'il ne bugge pas trop, mais le prochain portable que j'achèterais (si j'ai des sous, encore une fois) sera sous MeeGo (non, je ne prendrais pas de téléphone Android, ce serais tomber de Charybde en Scylla).

Et maintenant, ça devient beaucoup plus intéressant quand on s'attaque à MobileMe. Il est bien évidemment hors de question de les remplacer par des services Google (Gmail pour les mails et contacts, Google Calendar pour les calendriers) ou Facebook (respectivement sa messagerie, son système "d'amis" et d'événements), on ferait alors pire que mieux.
Il est donc ici plus intéressant de se tourner vers des applications lourdes : on garde ainsi un meilleur contrôle des données et ça ne nuit pas le moins du monde à la productivité, bien au contraire. Quelle application, donc ? Pour le moment je m'oriente vers les applis incluses dans OS X, puis je verrai plus en détail quand j'aurais mon petit nunux...
Pour gérer mes mails, en revanche, j'ai une solution de recours beaucoup plus intéressante. En attendant d'être assez riche pour me payer une part de serveur chez Gandi (voyez avec ma page "Mécénat" pour plus de détails), je compte utiliser l'un de mes nombreux comptes Free via IMAP. Pourquoi pas celle liée à ce blog, pour plus de simplicité...
Et pour la syncro "over the air", je pense pouvoir m'en passer... Pour ce que je m'en sert... Le seul truc qui me manquera dans ce service, c'est la géolocalisation sur demande en cas de perte/vol...mais il existe des dizaines de services similaires.

Suppression du compte MobileMe à la fin de l'été, donc...

Le cas Google

J'utilise assez peu les services de Google, mais ça risque d'être tout de même intéressant. La migration est déjà en grande partie effectuée, et je vais donc davantage vous parler ici de ce qui est fait de ce qui est à faire. Il y a deux mois, donc, j'utilisais fréquemment Google Search, Google Maps, YouTube (pour les favoris) et Google Reader. Voyons voir du côté de la concurrence...

Commençons par la recherche. Tout le monde le sait, il existe d'autres moteurs de recherche. À commencer par les connus, comme Bing, Yahoo (bien que le moteur de Yahoo soit maintenant Bing) ou Exalead, mais aussi quelques obscurs comme Yauba ou Cuil...
Le problème, c'est que comme tout le monde utilise Google Search, les web-dev ont pris la mauvaise habitude d'optimiser leur référencement pour ce dernier uniquement (un peu comme les web-dev qui optimisaient leur code pour IE6 avant l'arrivée de Firefox). Et bien évidemment, l'algorithme de recherche de Google n'est pas le seul existant. Les résultats ne seront donc pas les mêmes d'un moteur à l'autre, mais ça ne veut pas dire que l'un est plus pertinent que l'autre, c'est normal : les deux classements des résultats pour une même recherche résultent d'une vision des chose différente. Bing, par exemple, est voué, d'après les dires de Microsoft, à devenir le moteur qui aide aux décisions. Il met ainsi en avant des résultats dans une optique pratico-pragmatique, ce qui est un sacré avantage dans certains cas !
J'ai donc opté pour différents moteurs, que j'utilise selon les cas. Pour une recherche web : Cuil et Bing. Pour un renseignement théorique : Cuil, le moteur de Wikipédia, ou Wolfram|Alpha (qui n'est pas un moteur de recherche à proprement parler, mais bon...). Pour un renseignement pratique : Bing. Pour chercher un blog : Exalead ou Yauba. Pour une recherche d'image : Wikimedia Commons, Exalead ou Bing. Etc.

Deuxième point important : la vidéo. Les choses sont ici claires : je ne vais pas tomber pour autant dans l'anti-google-isme primaire, et donc jamais (ne jamais dire jamais, je sais, mais je pense pouvoir respecter ce jamais-là) je ne refuserais de regarder une vidéo parce qu'elle est sur Youtube. Mais au delà de son monopole, je n'aime pas du tout l'interface du lecteur de Youtube. Non, mais franchement, c'est moche ! Je sais, des goûts, des couleurs, mais ça a des limites quand même, et ces limites s'appellent le bon goût. Du coup j'avais pris pour habitude de favoriser Vimeo quand je pouvais influer... Puis Dailymotion a sorti son nouveau lecteur, et a rejoint Vimeo dans mon estime, le dépassant même pour avoir favorisé le codec Theora face à l'H264 au sein de la technologie HTML 5. Maintenant, l'aspect éthique prenant de plus en plus d'importance à mes yeux, je ne favorise plus que Dailymotion (codec libre, pour ceux qui suivent pas)... mais sans pour autant avoir créé un compte sur ce site. J'ai simplement choisi que, tant que je ne créais pas moi-même de vidéo, un compte sur un tel site devenait inutile. D'autant plus que je pourrais donner davantage de visibilité à une vidéo en tweetant un lien qu'en la notant comme favorite. En revanche, si maintenant je devais héberger une vidéo, ce serait en HTML 5 sur mon site, ou avec un lien de téléchargement, mais sans passer par de tels hébergeurs (après-tout, je ne fais pas beaucoup de vidéo, et donc il n'y a pas vraiment de risque de surcharge du serveur qui m'héberge).

Troisième point : les cartes. J'avoue que ces derniers temps, je n'ai pas eu besoin d'utiliser une carte, et donc je ne me suis pas posé la question plus que ça. J'ai donc quelques pistes, mais rien de bien concret...

Et enfin, j'ai honte, mais malgré mon utilisation intensive de Google Reader, je n'ai pas encore entamé ma migration... Pourquoi ? parce qu'au vu de mes besoins (synchronisation entre plusieurs devices, entre autres), j'en suis venu à considérer que le meilleur agrégateur de flux serait sous la forme d'un site. Mais on retrouve alors les mêmes problèmes qu'avec Google : on donne des informations nous concernant à une société privée. Ayant la flemme de coder moi-même une telle application, je suis à la recherche d'un CMS spécialisé dans l'agrégation de flux... Et je n'ai toujours pas trouvé mon Graal.
Si vous avez envie de développer un tel CMS, contactez-moi. Si vous trouvez le Graal, contactez-moi aussi, mais en plus vous aurez le droit de vous fendre la gueule...

Le cas Facebook

Pour ce cas-là, il faut bien avouer que j'ai très peu usage de cette bouse infâme qu'est Facebook, et que déjà je n'utilisais que parce que 98% de mes contacts y étaient. En gros, je me sert de mon mur pour diffuser mes tweets (j'ai linké mes comptes Facebook et Twitter), et aucun autre contenu, et j'utilise aussi la messagerie instantanée, mais depuis Adium sur mon Mac. Bref, je ne vais jamais sur ce site, sauf pour accepter ou décliner une proposition d'ajouter aux contacts, ou pour limiter tant que possible les dégâts occasionnés par les changement dans les conditions d'utilisation.

Pour commencer ma purge, j'ai retiré toutes les informations accessibles au public (mon âge, ma ville, etc.), j'ai interdit à mes "amis" de me contacter sur mon mur ou via la messagerie (de toute façon ça ne servait à rien, je n'aurais pas été au courant que de tels messages étaient là) et je n'accepte plus de nouveaux contacts.

Je désactiverais complètement mon compte Facebook courant Septembre.

Pour les statuts, ça ne me changera pas, puisque je continuerais de tweeter tranquillement. Pour mes "amis", ils pourront toujours me lire sur Twitter, et s'ils le veulent, se créer un compte et me follower. C'est pas très compliqué, et tant qu'on se motive ça en devient même amusant. Infiniment plus qu'avec Facebook.
Quant à la messagerie instantanée, je compte faire migrer mes contacts vers Skype, voire vers les DM de Twitter, mais sachez dores et déjà que je m'intéresse beaucoup à Jabber.

Bien entendu, j'observe avec beaucoup de curiosité des projets comme Diaspora ou encore MOVIM (d'ailleurs, le projet MOVIM a besoin de développeurs, n'hésitez surtout pas si vous avez du temps, l'envie et les compétences... ou simplement des connaissances qui pourront aider ^^). Je ne sais pas si ça m'ira comme un gant, mais je testerais, ça c'est sûr...

En conclusion, il ne me reste plus grand chose, si ce n'est un besoin de sous et de devs volontaires, et une grande joie d'avoir découvert des choses, de m'être débarrassé du superflu et des tares éthiques de ces trois larrons...
Et vous, allez-vous faire des nettoyages en profondeurs aussi ? Si oui, je suis impatient de découvrir vos purges personnelles.

  1. Avatar de Bigibang
    Je suis dans le même état d'esprit, favoriser le libre et tenter de virer Facebook et Google de chez moi. M'enfin le moteur de recherche de Google parait presque indispensable (et je ne vois pas vraiment l'intérêt de changer pour Bing, à part par principe) et puis on ne peut pas vraiment comparer Facebook et Twitter, Facebook a en quelque sorte "intégré" Twitter, on peut faire une grande partie de ce que l'on fait sur Twitter dans Facebook, seulement il ajoute énormément de fonctions, très pratiques, et surtout parce que TOUT le monde est sur Facebook quand je follow 3 ou 4 potes - IRL - sur Twitter. (Je ne dis pas que ça m'enchante...)
  2. Avatar de al.jes
    Je n'ai pas changé que pour Bing. J'utilise plusieurs moteurs selon les cas. L'intérêt est bien entendu éthique, mais ça me permet aussi d'affiner les recherches en croisant les sources (parce que franchement, on va rarement au delà de la première page des résultats, ce qui est normal vu qu'au delà le pourcentage de résultats pertinents baisse énormément) et en comparant les classements.
    Ensuite, je n'ai pas comparé Twitter à l'ensemble de Facebook, mais uniquement à sa timeline. Et ensuite, comme je l'ai dis, je n'étais déjà pas un grand utilisateur de Facebook...
    Last but not least : c'est pas en disant je vous rejoins parce que vous être nombreux à vous faire avoir qu'on change les choses... (C'est un peu extrémiste, mais je pense que ça résume bien l'idée...)
  3. Avatar de saiasaka
    Perso' j'utilise pour la recherche Seeks que j'ai en page d'accueil et en moteur sur Firefox... c'était dans un premier temps embêttant pour les images par exemple mais maintenant j'utilise Bing pour cela; puis la recherche ne pose pas vraiment de problème: la majorité des pages que je visite régulièrement sont dans mes marques pages ou dans mes signets... J'utilise Youtube pour ma liste de favoris essentiellement; je n'ai pas de compte facebook, je ne m'y suis jamais inscrit car je ne trouvais pas l'utilité, les gens avec qui je parles n'ont pas tous quitter hotmail vers la messagerie instantannée facebook donc ça ne m'handicape pas plus que sa. Autrement je suis en dual boot Seven/Fedora 12 (bientôt 13); je passe le plus clair de mon temps sur fedora, windows me servant exclusivement pour faire du jeux de temps à autre; Fedora me permet de faire tout ce que j'ai besoin de faire: écoute et encodage de musiques/vidéos, gestion de mon ipod via Rythmbox (songbird ne peux malheuresement pluys acquitter cette tache), naviguation web, etc...
    Franchement on a toutes les alternatives qu'il faut actuellement pour ne pas utiliser les services d'une seule boite, et il faut pas hésiter à le faire
  4. Avatar de al.jes
    Je connaissais pas Seeks, mais après une petite recherche, ça a l'air vachement intéressant. Merci ^^
    Le problème avec les alternatives, c'est que ce sont des alternatives, justement... Énormément de gens préfèrent utiliser les services d'une seule boite pour x ou y raisons... Il faut donc leur expliquer que ce qu'ils font c'est générer des monopoles, et qu'à moyen ou long terme ça se retournera contre eux, utilisateurs qu'ils sont... Mais c'est pas évident.
    Il m'aura fallu du temps pour me décider, et avant encore plus de temps pour comprendre que j'étais en partie responsable des monopoles qui s'étaient créés (MS, Apple, Fb ou Google), et j'imagine qu'il faudra plus ou moins le même temps pour d'autres... Autant s'atteler à la tâche tout de suite.
Fil des commentaires de cet article